Vous allez bientôt mettre en vente votre maison ou votre appartement pour entamer une nouvelle étape dans votre vie. Que vous ayez décidé de vous en occuper vous-même ou de confier la vente à un agent immobilier, il y a un certain nombre de conseils à suivre avant de recevoir les premiers visiteurs.
En effet, outre les qualités intrinsèques de votre bien immobilier comme la qualité de la construction, la superficie totale, l’environnement etc… il y a tout une série d’éléments sur lesquels vous pouvez agir afin de rendre « la mariée » encore plus belle. Et il ne s’agit pas de faire du home staging, ce qui pourrait être dans certains cas encore un plus ! Il s’agit ici de choses simples et finalement logiques à faire.
Tout comme vous vous apprêtez avant un rendez-vous important, il faut faire de même avec votre maison. Il faut la rendre plus belle, plus harmonieuse, plus propre afin de mieux la mettre en valeur et attirer les remarques positives de vos visiteurs. Il faut donner envie et inspirer confiance.

Les photos

La mise en valeur de votre bien immobilier est à faire dès le stade des prises de vue qui viendront illustrer les annonces. Une pièce mal rangée, trop encombrée, avec des objets ou des meubles multicolores ne peuvent pas donner un joli rendu sur des photos. Elles doivent donner envie de venir visiter, elles sont donc fondamentales. N’hésitez pas même à faire quelques petites mises en scène pour la prise de vue, sans exagérer afin que le visiteur reconnaisse quand même la maison lors de la visite.

Les gros meubles

Vous avez hérité de la grosse armoire de votre grand-mère et vous y tenez. Mais voilà, elle prend une place folle dans la chambre. Comme le but c’est de déménager, autant la remiser dans un garage ou à la cave dès maintenant si c’est possible afin de faire paraitre la pièce plus grande. Il ne suffit pas au visiteur de connaitre la superficie de la pièce, il veut juger de lui-même et son impression en rentrant dans la chambre est cruciale. Il faut démontrer concrètement que la chambre est de bonne taille, voire grande.
Ceci est à faire pour chaque pièce concernée, et cela concerne aussi la multiplication de petits meubles que vous pouvez avoir dans une pièce. Une console par ici, un guéridon par là, une petite étagère, et c’est toute une pièce qui apparait surchargée et donne le même impact qu’un très gros meuble. C’est un effort, certes, mais il est payant. Il faut prouver au visiteur que les mètres carrés sont là en allégeant non seulement l’espace au sol mais aussi l’effet visuel.

Les objets de déco

Vous adorez la déco et/ou vous avez des collections de bibelots et d’objets partout. Epurez le regard du visiteur en rangeant dans des placards le maximum d’objets. Ne laissez que le strict minimum pour donner une âme et de la chaleur à la pièce. Si le regard se pose partout sur des objets, l’acquéreur potentiel ne peut pas apprécier à sa juste valeur la taille, les détails importants, l’aménagement de l’appartement ou de la maison. Une impression de désordre peut très vite se dégager d’une pièce surchargée d’objets.

Le rangement

Tout doit être nickel pour chaque visite. Une discipline de fer doit être imposée à tout le monde dans la maison pendant la période des visites. Chaussures, vêtements, lits bien faits, bazar dans cuisine, bazar dans la salle de bain, tout doit y passer. Non seulement cela contribue à donner une image de propreté des lieux, et permet de mieux appréhender une fois encore la vraie valeur ajoutée de la maison, mais c’est aussi un signe de respect des visiteurs. Cela pourrait aussi laisser faire croire que la maison est trop petite et n’a pas assez de rangements. De plus, n’oubliez pas que chacune de vos affaires en dit long sur vous et votre mode de vie. Alors autant le garder pour vous. De même, pensez à bien aérer la maison, voire à diffuser un léger parfum. C’est tout de même plus agréable et le visiteur ne se demandera pas si les mauvaises odeurs ne viendraient pas d’un problème de ventilation ou autre, ce qui serait très négatif.

La correction des petits défauts

Prise arrachée, rideaux qui se décrochent, ampoule nue au plafond, papier peint qui se déchire, autant de choses qui induisent des sentiments négatifs. Si vous, vous ne voyez plus tout ça, le visiteur lui, qui vient pour tout étudier, le verra. Et il pensera alors que la maison est mal entretenue et qu’il doit y avoir beaucoup d’autres choses dissimulées. Pour lui, cela rallonge la liste des choses à faire pour mettre la maison en état, et c’est problématique.

L’entretien du jardin

Le jardin doit autant être pris en compte que l’intérieur. Il doit être synonyme de bien-être et de rêve et non pas de corvée. Feuilles mortes en automne, fruits tombés de l’arbre, stock de bois mal rangé, stock de déchets verts : il ne faut pas montrer qu’il y a du travail et que c’est lourd à entretenir. Il faut positiver le fait d’avoir un jardin, c’est un plus et non une contrainte. Pensez à ceux pour qui ça serait la première maison qui n’ont pas l’habitude et peuvent être effrayés devant l’ampleur de la tâche. Ou au contraire à ceux qui ont un grand jardin et trop de travail, et qui veulent désormais se simplifier la vie avec un jardin plus simple à entretenir. Si vous avez un salon de jardin, même en hiver laissez le dehors. Montrez qu’il y a la place pour le mettre et faites en sorte que l’acheteur s’y projette à l’été prochain.

Mettez en œuvre toutes ces actions au début de la mise en vente, ensuite cela ne sera que de l’entretien. Le plus dur sera fait. Il faudra peut être que vous complétiez après une ou deux remarques éventuelles d’acheteurs qui attireront votre attention sur un point que vous auriez négligé. Soyez à l’écoute. C’est à eux que la maison doit plaire, oubliez votre propre point de vue.
Ces conseils sont d’autant plus importants à suivre si votre bien immobilier a des défauts (sombre, mal disposé, cuisine mal agencée…). Valorisez tout le reste pour les minimiser. La liste des points négatifs doit être la plus courte possible aux yeux de l’acquéreur potentiel, en réalisant toutes ces actions on la réduit très significativement.

C’est tout un ensemble qui contribue à l’appréciation du visiteur, d’autant qu’il y a des éléments inconscients qui viendront l’aider dans sa décision. Et ces points là peuvent en faire partie s’ils ne sont pas traités et faire pencher la balance du mauvais côté. Sa vision ne sera pas altérée par tous ces détails. Il pourra se concentrer sur l’essentiel.
Pensez également qu’en donnant confiance à l’acquéreur grâce à une maison bien entretenue et agréable à visiter, vous lui donnez confiance en vous en tant que vendeur. Vous véhiculez une image positive, il peut alors s’engager, sans mauvaises surprises. Mettez vous à ça place deux minutes, et vous verrez que vous penserez la même chose.
Vous voilà prévenus, allez au travail !